Le matériel de base pour la pêche à la carpe

Nous abordons dans cet article le matériel nécessaire au carpiste. Il s’agit d’un simple inventaire, et vous n’êtes bien sur pas obligé de posséder tout cet attirail pour pêcher la carpe! Les objets indispensables sont entourés en rouge.

Le gros matériel

3 cannes: D’une longueur comprise entre 3,60m et 3,90m les cannes pour la pêche à la carpe doivent pouvoir supporter le lancer de plombs relativement lourds selon le type d’eau pêchée.

3 moulinets: Les moulinets pour la pêche à la carpe doivent pouvoir contenir une grande quantité de fil. Le frein est généralement placé à l’avant pour faciliter le combat.

1 support (rod pod): Pour pouvoir poser vos cannes une fois les fils tendus, rien ne vaut un bon rod-pod, un support spécialement pensé qui permet d’accueillir cannes, écureuils et détecteurs.

3 détecteurs: Autrefois réservés aux carpistes les plus pointus, les détecteurs de touches électroniques se sont démocratisés et leur prix a fondu comme neige au soleil! Indispensable pour les longues sessions de nuits.

1 épuisette: Sortir une belle carpe de l’eau sans épuisette relève de la mission impossible! Au mieux vous finissez à l’eau, au pire la carpe s’en tirera avec des dommages irréversibles, alors investissez dans une épuisette, cela ne coûte pas grand chose.

1 tapis de réception: Pour accueillir la carpe dans les meilleures conditions, investissez dans un tapis de réception (en plus ça rime!). Peu onéreux, le tapis de réception est très utile, surtout dans les coins de pêche où le sol se compose de gravillons ou autres. N’oubliez pas de bien humidifier le tapis avant d’y poser votre carpe et, dans l’attente du prise, conservez le à l’ombre.

Le petit matériel

Plombs: Accessoire indispensable si il en est, le plomb permet au montage de bien reposer sur le fond, selon la longueur du bas de ligne et l’appât disposé (appât flottant ou non). Les nombreuses forme disponibles offrent chacunes des spécificités distinctes: lancer, ne s’enfonçant pas dans la vase, peu sensible aux obstacles…

Hameçons: Dans la pêche à la carpe, les hameçons ont la particularité de présenter l’esche non pas sur l’hameçon mais juste en dessous. Cela permet de piquer la carpe dans un endroit moins sensible et évite les décrochages intempestifs. Comme pour les autres pêches, vous avez la possibilité de choisir de monter vous même vos hameçons ou de les acheter tout prêt. Les bas de ligne sont généralement en tresse, plus résistants aux herbiers et obstacles que le fil nylon.

Montages: Selon le type de montage voulu, vous aurez besoin d’émérillons, de gaine et de porte-plombs. Si vous débutez, vous pouvez acheter des kits tout prêts pour des sommes relativement modiques qui vous faciliterons la tâche.

Stop bouillettes: Vous pouvez certes le remplacer par une brindille, mais ce petit bout de plastique qui bloque votre appât sur le cheveu est tout de même plus sur, pour un prix très abordable (1€ la plaquette).

Aiguille à bouillettes: Monter un appât sur un cheveu sans cette aiguille (1€ pour la moins chère) peut vite devenir un calvaire. Si vous pêchez avec des graines fragiles, vous pouvez utiliser un forêt de perceuse très fin pour pré-percer votre appât.

Autre matériel

Sac de pesée et peson: Bien que le plaisir de la pêche à la carpe ne se situe pas là, vous aurez surement envie de peser vos prises. Pour ce faire, utilisez un sac de pesée et un peson.

Ecureuils: Ce sont 3 indicateurs visuels de touches, généralemement couplés aux détecteurs électroniques. Il permettent de contrôler la tendaison des lignes et d’identifier les touches de retour.